Définition du drive to web, drive to app, drive to call center et drive to social

Le drive to web qualifie les campagnes offlines, et plus particulièrement les campagnes TV, pensées pour entraîner une réaction des téléspectateurs sur le site web de l’annonceur, et donc un trafic incrémental. Le drive to web se décline également sur d’autres supports digitaux : on parle alors de drive to app, lorsque le but est d’entraîner le téléchargement ou le lancement d’une application mobile, de drive to call lorsqu’un numéro de téléphone est mis en avant et que le but reste d’enclencher le maximum d’appels vers ce numéro, mais aussi de drive to social quand l’objectif est de faire croitre une communauté en ligne.

Les solutions d’analytique TV ou de tracking TV permettent en outre de mesurer en temps réel les performances de ces campagnes drive to web, drive to app, drive to call ou drive to social.

Le drive to web ne mesure toutefois pas exclusivement l’incrément de trafic sur le site d’un annonceur. Il permet également de remonter d’autres métriques business comme la génération de leads, les coûts d’acquisition et les tunnels de conversion et de transformation, idéal pour les annonceurs avec des objectifs ROIstes. Cela permet aussi de suivre le comportement d’un engagé TV sur le site (taux de rebond, temps passé sur le site) et d’approfondir ainsi le volet ROE (retour sur engagement) d’une campagne TV.

 

En savoir plus sur le drive to web

➡  3 exemples que la TV n’est pas un média seulement drive to web

➡  2 idées reçues sur l’analytics TV et le drive to web

➡  Les 5 clefs d’une communication efficace en drive to web et drive to app 

➡  TOP10 des programmes les plus drive to web chez les hommes et chez les femmes 

 

 

 

Partagez la définition

Partager

Newsletter.

Abonnez-vous à notre newsletter et soyez informé des nouveautés Realytics !