Top 10 des programmes les plus drive to web chez les hommes et chez les femmes

Publié par Barbara
4 juillet 2017

Accueil » Top 10 des programmes les plus drive to web chez les hommes et chez les femmes

Certains font rire, d’autres arrachent des larmes, d’autres encore font réfléchir : les programmes TV sont, certes, variés, mais surtout plus ou moins drive to web. Qui sont les champions ?

Les hommes, plus réactifs que les femmes en drive to web

On a déjà expliqué que les hommes sont plus réactifs que les femmes en drive to web et dévoilé nos hypothèses pour expliquer cela. Maintenant, reste à savoir sur quel type de programme ces 2 cibles sont les plus enclin à réagir, en allant visiter le site d’un annonceur qu’ils auraient aperçu en publicité.

Allons plus loin que le simple fait de constater que les programmes qui provoquent de fortes émotions sont généralement les plus drive to web, et essayons d’analyser quel type de programme exactement conduit les téléspectateurs à rechercher des informations sur les annonceurs sur le digital.

Les hommes et les programmes TV  

Comme toujours, certains préjugés nous laisseraient penser que les hommes, passionnés et captivés, n’auraient pas tendance à se laisser distraire par les publicités lors du JT ou d’un match sportif. Au contraire, c’est à ce moment qu’ils sont le plus réactifs ! Lors du JT, l’audience masculine est extrêmement réactive, avec 924 visites/GRP, ainsi que lors de match sportifs live, avec 615 visites/GRP.

Nécessitant peut-être moins d’implication de la part de l’audience masculine, la télé-réalité arrive en 3ème position avec 470 visites/GRP, suivie des magazines sportifs (435 visites/GRP) et enfin des téléfilms (407 visites/GRP).

Les femmes et les programmes TV

Du côté féminin, le sport live se place devant les autres programmes, avec 369 visites/GRP et les films arrivent étonnamment ensuite avec 366 visites/GRP. Etonnamment, car on pourrait penser que les femmes ne soient guère impliquées par un match ou événement sportif, et plus enclin à être distraites, mais pas pendant un film.

Les programmes humoristiques se placent après cela, avec 255 visites/GRP (au GRP pourtant très faible), suivis par les magazines avec 254 visites/GRP et enfin les documentaires (253 visites/GRP) – véritable mouchoir de poche pour ces 3 derniers programmes.

Hommes / femmes : programme ou tranche horaire ?

Il apparait également que quelles que soit leurs heures de diffusion les hommes sont plus réactifs à un certain type de programmes, alors que pour les femmes, c’est l’inverse ; elles sont plus réactives à certaines heures de diffusion quel que soit le contexte programme.

Chez les hommes, les programmes diffusés en début de matinée sont les plus drive to web, et l’intérêt de la cible masculine pour la télévision régresse peu à peu jusqu’à la fin de la journée, alors que chez les femmes, il progresse au contraire tout au long de la journée.

 

[CF GRAPHIQUES]

 

Partager