Quelle différence entre Realytics et Google Analytics ?

Publié par Barbara
27 avril 2016

Accueil » Quelle différence entre Realytics et Google Analytics ?

Lorsqu’on parle de Realytics et de son positionnement dans l’univers des outils d’analyse, une des questions qui revient le plus souvent est : quelle est la différence avec Google Analytics ?

Bien que ces deux plateformes se placent dans la même catégorie de produit, elles ont leurs propres caractéristiques qui en font, à ce jour, des outils bien distincts.

Sans entrer dans une description détaillée de chaque outil, voici notamment trois points qui marquent ces différences:

La Mesure et Analyse

Le premier facteur différenciant se situe d’un point de vue business. En effet, le but recherché par les mesures et analyses de ces outils n’est pas le même:

  • Realytics a une mesure dite « TV centric », se focalisant d’abord sur l’identification des visiteurs TV et leur comportement online, pour ensuite en déduire l’efficacité et la rentabilité d’une campagne TV.
  • Google Analytics a historiquement une approche de tracking plus orientée « Pages Vues », pour en déduire notamment la visibilité et l’accessibilité d’un site.

La Précision

Un autre critère majeur de distinction, est la granularité d’étude de chacun des outils. De par leur nature et leur périmètre d’analyse ceux-ci ne proposent pas les mêmes dimensions de traitement par défaut.

  • Realytics se doit d’avoir une précision d’analyse minimum à la seconde pour restituer les effets de chaque spot TV. La spécificité de ce media faisant que dans une même minute, il peut potentiellement y avoir plusieurs diffusions de spots et donc d’impacts online distincts.
  • Google Analytics propose de manière historique et standard une mesure temporelle à l’heure qui ne s’adapte que très peu à de l’attribution de trafic TV.

Temps-réel

Le Temps Réel

Une dernière caractéristique accentuant la différence entre ces deux instruments, est la délivrabilité des données:

  • Realytics, pour proposer des leviers d’action et d’optimisation TV, offre des restitutions de trafic quasi-temps réel et apporte notamment des attributions relatives à un spot dans les quelques minutes suivant sa diffusion.
  • Il est possible, dans la section « Temps Réel » de Google Analytics, de visualiser le flux de réception de données entrant sur les quelques minutes courantes mais il faudra attendre plusieurs heures après leur collecte pour avoir des données traitées, consolidées et restituées.

Conclusion

Ces plateformes évoluent donc dans le même univers, et même si à ce jour les scénarios d’analyse, l’exploration des données et les choix technologiques de celles-ci sont très distincts, ils n’empêchent pas leur cohabitation sur un même environnement.

Au final, la solution la plus optimale, si l’on souhaite adresser une étude complète de ses utilisateurs, est probablement de se servir de Realytics pour tous les scenarios relatifs à de l’attribution et optimisation TV, et de conserver Google Analytics, référence dans son domaine, pour la compréhension des interactions entre visiteurs et site web.

Partager